L’homéopathie : une pratique médicale très encadrée
et
une option thérapeutique tournée vers l’avenir.

 

Plus de la moitié des Français et près d’un quart des Européens ont recours à l’homéopathie. En France, seul un médecin peut avoir le titre d’homéopathe après une formation spécifique supplémentaire.

Lire la suite...

 

C’est reparti…

cestreparti texte

Relisons cet hommage à Samuel Hahnemann. Nous sommes en 1843 et Guizot s’adresse aux membres de l’Académie de Médecine…

Les critiques, les menaces, les coups bas…c’est reparti ! Alors que partout dans le monde les malades nous font confiance tant pour eux-mêmes que pour leurs enfants, leurs proches et leurs animaux.

Faut-il dresser des barricades ?

Faut-il rappeler notre devise :

« Primum non nocere »

et en recouvrir les murs de tous les ministères ?

La France doit rester fière de ses homéopathes…à nous homéopathes, de rester parfaitement unis.

cestreparti livre

L’Homéopathie à la Une de « Notre Temps Santé – Mai-Juin 2017 » …
un excellent numéro pour 4,95 Euros
sous le contrôle de quelques uns de nos confrères très pédagogues.
C’est tout à fait ce que le grand public attend…

ntmaijuin2017 1

ntmaijuin2017 2

ntmaijuin17 3

 

 

         L’HOMEOPATHIE AIME LA PEINTURE

Nos musiciens modernes soignent leurs maux et préparations aux concerts avec la médecine homéopathique, tel ce pianiste Alexandre Tharaud et bien d’autres.

Savez vous que les peintres dont les plus connus des impressionnistes ont été soignés par les homéopathes de leur époque ?

Nous connaissons le Docteur Gachet ami et médecin de Vincent Van Gogh dans ses derniers mois à Auvers sur Oise.

Dans ce portrait peint par Van Gogh en 1890, il tient une branche de digitale, en homéopathie : Atropa Belladonna, prescrit pour son action dans les fièvres, spasmes, hyperesthésies sensorielles jusqu’au délire.

Il cultivait les plantes médicinales dans son jardin d’Auvers et probablement faisait lui même les dilutions des remèdes. Sa trousse homéopathique est visible au musée de la médecine de Paris.            

 Vincent van Gogh Dr Paul Gachet

le Dr Gachet est la figure inséparable de la dernière période de la vie de Van Gogh à Auvers sur Oise où il s’est donné la mort en juillet 1890.

Paul Ferdinand Gachet est né à Lille en 1828, il fait ses études de médecine à Paris, probablement à partir de 1848. (Hahnemann est mort à Paris en 1843 mais Mélanie d’Hervilly sa dernière épouse, continue son œuvre qui a fait de nombreux émules malgré les aussi nombreux contestataires..)

Il part à Montpellier faire sa thèse sur la mélancolie en 1858. On ne sait pas par qui et comment il apprend l’homéopathie mais il ouvre ensuite un cabinet médical à Paris de médecine générale et se fait connaître en tant que médecin homéopathe et psychiatre.

Il est non seulement collectionneur mais aussi peintre et graveur à ses heures. Il expose d’ailleurs sous le nom de Van Ryssel.

Il achète une maison de campagne à Auvers en 1872

Paul Cezanne maison gachet

(Toile peinte par Cézanne, maison du Dr Gachet)

Cette même année, il rencontre Camille Pissarro qui vit à Pontoise dont il soigne la mère à Paris et devient le médecin de la famille.

Pissarro le présente à son ami Cézanne et lui recommande Vincent afin d’apaiser ses angoisses.

Il entre ainsi dans le cercle privilégié des impressionnistes du XIXème siécle, Monet, Renoir, Berthe Morisot, mais aussi Corot, Daubigny, Guillaumin.

A son décès en 1909, il est inhumé au cimetière Père Lachaise à Paris (52ème division) et ses enfants Paul et Marguerite font don de plusieurs toiles des peintres exposées au musée d’Orsay de Paris.

Sa maison et le jardin d’Auvers sont inscrits au patrimoine des monuments historiques, la visite est gratuite d’avril à octobre.

 

Le Docteur Georges de Bellio est moins connu, c’est un médecin roumain ami de nombreux peintres tels Degas, Renoir, Sysley…

Il fut le mécène de Pissarro et Monet, lesquels purent continuer à peindre, grâce à son soutien financier.

Sa correspondance avec Claude Monet témoigne de la relation privilégiée des deux hommes.

Il naît à Bucarest en 1828 dans une riche et cultivée famille noble. La Roumanie de l’époque est francophile, aussi il décide de venir à Paris en 1851 et s’installe avec son frère dans le

9ème arrondissement, foyer artistique et lieu de rendez-vous des artistes, écrivains, peintres et galiéristes.

Ce quartier de la nouvelle Athènes est aussi celui où habita et exerça Samuel Hahnemann au 4 rue de Parme. C’est là où Hahnemann appelé par Victor Schoelcher pour soigner la fille mourante d’un ami, accomplit le « miracle » qui lui donna la notoriété parisienne.

Il fit des études de médecine sans toutefois passer sa thèse et s’intéressa à l’homéopathie.

Il prescrira de nombreux traitements aux artistes et leurs familles. Ses consultations étaient gratuites, sa fortune personnelle lui permettant de peu travailler. Il assura néanmoins des consultations à l’Hôpital Hahnemann et fut membre de la Société Médicale Homéopathique de France.

Très vite il achète des toiles particulièrement celles de nouveaux artistes qui seront nommés : « impressionnistes » dont la célèbre toile de Claude Monet : impression soleil levant datée de 1873 qui donna son nom au mouvement de peinture.

De 1886 à 1894, il tient quartier général au café Riche et Renoir écrit :« Toutes les fois que l’un de nous avait un besoin urgent de deux cents francs, il courait au café Riche à où il était certain de trouver M de Bellio à l’heure du déjeuner lequel achetait sans même le regarder le tableau qu’on lui apportait »

Sa mort brutale en 1894 l’empêche de réaliser son rêve de se construire une galerie.

Il est enterré au Père Lachaise.

Sa collection à cette date se compose de 10 pastels, 133 aquarelles 170 affiches de Cheret et Lautrec et 143 tableaux de différents peintres impressionnistes.

La majeure partie dont les Monet furent donnés par sa fille unique Victorine épouse de Eugène de Monchy au musée Marmottan de Paris.

 

Dr Brigitte Famechon-Lécot

17/05/2017

Guermonprez

 

Michel GUERMONPREZ nous a quittés, ce 28 avril 2017,
son existence est celle d’une personnalité exceptionnelle.

Son message homéopathique est exemplaire dans la recherche
de l’efficacité clinique et de la clarté théorique.

 

 

Claude Jousset, président de la Société française d’homéopathie
Avec les membres des conseils d’administration, actuel et précédent, Jacqueline Peker, André Coulamy, Brigitte Lecot, Jean–Paul Billot, Florine Boukhobza, Elisabeth Latour, Frédérique Bisch, Mourad Benabdallah, Jean-Jacques Salva, Albert-Claude Quemoun, Olivier Rabanes, Sylvie Courtin et Alain Sarembaud.

 

 

 

PAROLES DE MAITRES

Michel GUERMONPREZ

(journal de l’homéopathie, N° 86 mai 2002)

  

« Comme pour beaucoup de confrères, les types sensibles ont constitué pour moi un élément de séduction lors de mon apprentissage de l’homéopathie et au début de ma pratique.

Ils me semblaient exprimer dans un parfait achèvement la notion de totalité individuelle sous-tendue par l’approche homéopathique de la pathologie.

La réalité de la pratique et quelques déceptions étonnantes m’ont progressivement incité à me méfier de cette impression globale.

Ainsi, un des premiers cas d’Aurum que j’eu à traiter pour une dépression avait le visage gris et maigre. Un superbe Sulfur rougeaud chaud et expansif présentait des céphalées qui ne cédèrent qu’à Sepia…et mes premières Pulsatilla n’avaient rien des oies blanches de la description conventionnelle.

Je déduisis de ces accrocs à la globalité que la corrélation des aspects physique et mental doit être vérifiée au coup par coup.

L’aspect caricatural des types sensibles enseignés est souvent éloigné de la réalité quotidienne mais reconnaissons qu’il convient à l’initiation au même titre que des schémas et des illustrations.

L’essentiel est que le praticien apprenne à mettre cette connaissance à sa place dans l’observation – condition N°1- et à en relativiser la description initiale nécessairement outrée –condition N°2 .

Cette place dans l’observation est modeste en chronique, souvent nulle en aigu.

La pratique pluraliste en pathologie chronique exige ordre et rigueur dans l’élaboration d’une stratégie thérapeutique destinée, par définition, à se développer dans le temps.

Je conseille trois niveaux d’investigations : le premier consiste dans l’observation de la plainte principale du patient et se confond avec la démarche classique : c’est en quelque sorte le traitement de la maladie.

A partir du second niveau, l’homéopathie se distingue du processus allopathique ; c’est celui de la prise en compte de la globalité des symptômes , érigés en signes par la connaissance de la matière médicale : c’est le traitement du malade.

Ce niveau débouche sur des médicaments d’action générale : cette investigation confirme parfois les indications du niveau local initial, l’ordonnance n’en sera que plus simple mais ce n’est pas l’éventualité la plus fréquente.

C’est seulement à partir de ce que je nomme le niveau 3 que le médecin fait appel au corpus théorique de l’homéopathie : diathèse, constitution, tempérament et type sensible.

Ces connaissances n’ont pas de base expérimentale stricte, elles sont donc contestables comme toute théorie et leur crédibilité est relative.

Il est inutile d’y recourir quand les choix des deux niveaux précédents « couvrent le cas » et la fiabilité de la prescription n’en est que plus probable.

Ajoutons que parmi les notions non expérimentales, celle du type sensible , contrairement au système des diathèses et des constitutions, ne permet ni classement ni hiérarchie des médicaments et ne contribue pas à structurer les connaissances du praticien….

Deux remarques importantes tempèrent mon opinion restrictive à propos des types sensibles :

-       A condition d’atténuer les schémas excessifs de leur description initiale, leur présence, nullement indispensable au choix des médicaments, en confirme l’indication, je la qualifie de cerise sur le gâteau.

-       Exceptionnellement, le premier contact avec un patient indique dans l’instant un médicament que l’interrogatoire et l’examen clinique confirment. Ce diagnostic du pas de la porte où le type sensible joue le rôle essentiel est la récompense d’une grande familiarité avec l’homéopathie. »

 

Saluons une nouvelle fois l’association :

« Homéopathie pour tous »

Le 23 mai 2017 à 18H3O

au Palais des Sports de Castelnau le Lez

515 av. de la Monnaie

une conférence réunissant

- Bernard Long

- Geneviève Ziegel

- Philippe Rocheblave

Castelnau c’est un peu loin pour tous ceux qui vivent au-dessus de la Loire,
mais cela fait tellement de bien de savoir qu’il y en a qui s’agitent pour le meilleur.

Notez cette importante nouvelle =

A cette occasion le centre de santé
d'homéopathie sera nommé:

"Centre de Santé Professeur Madeleine Bastide"


Encore une fois « Bravo » à toute cette équipe.

Un grand pianiste…quelques tubes de granules…

Tharaud

Alexandre Tharaud est l’un de nos plus grands pianistes contemporains mais qui n’a pas résisté à l’envie de publier son premier ouvrage.

On découvre alors une sorte d’écorché vif qui entretient une relation charnelle avec son piano et avec sa pharmacie d’urgence contenant tous les médicaments homéopathiques qui doivent lui permettre de se maintenir en forme.

Alors pourquoi ce premier livre ? Pour se débarrasser de ses doutes, de ses angoisses, de trop de certitudes encombrantes ? Ou mieux, pour que tous ceux qui l’écoutent sachent que les pianistes ont une vie de forçat mais que ce sont aussi des êtres fragiles et craintifs.

Alexandre Tharaud est né à Paris, en 1968, d’une mère danseuse classique et d’un père chanteur baryton devenu garagiste pour faire bouillir la marmite.

Les débuts sont difficiles mais les concours étant couronnés de succès, le monde de la musique lui apporte le succès tant attendu. Très vite il devient un grand parmi les grands mais reste obsédé par les trous de mémoire, les tousseurs et les renifleurs, tous ces petits bobos inattendus qui risquent de le gêner…mais il sait que des remèdes homéopathiques le protègent.

Je ne sais pas si Alexandre Tharaud connaît Hahnemann mais j’aimerais lui dire que l’inventeur de l’Homéopathie a écrit sur la Main. Peut-être notre historien, Olivier Rabanes, saura-t-il lui en dire plus que moi.

Je sais combien la carrière d’un concertiste est difficile à gérer, mais j’avoue que j’aimerais bien présenter à notre jeune auteur, les Homéopathes de notre Société Française crée en 1889.

J’aimerais lui dire que les Homéopathes sont à l’écoute de leurs malades comme lui-même est à l’écoute de son public. J’aimerais lui dire que nos remèdes sont habilités à chasser les douleurs anciennes et que nos prescriptions, tenant compte de la Globalité des malades, sont essentiellement individualisées.

Pour ceux qui veulent en savoir plus découvrez sa discographie et ce premier livre plein de vérités.

Alexandre Tharaud sera en concert au Théâtre des Champs-Elysées le 8 juin 2017

Tharaud 1 Tharaud 2 Tharaud 3

Alexandre Tharaud

« Montrez-moi vos mains » - Grasset – 216 pages

CEPM1

Un centre médical tourné vers les médecines holistiques vient d’ouvrir ses portes

dans le 16ème arrondissement de Paris

104 rue Michel-Ange

Deux amis de la S.F.H y ont une consultation :

Elisabeth Latour-de Mareüil

sage-femme spécialisée en Homéopathie

Nicolas Cagnart

ostéopathe passionné de médecine globale

 

Ce centre est susceptible d’intéresser des médecins homéopathes ou phytothérapeutes.

Latour

Latour1

Cagnart

Cagnart1

 

HUMANISTE ET SCIENTIFIQUE.
" Il resta longtemps auprès d'elle. Ce jeune docteur ne croyait pas qu'à la médecine, il croyait au médecin : diagnostiquer et prescrire ne résumait pas son action, il désirait aussi écouter, comprendre, rassurer, engager le patient vers son avenir. Humaniste et scientifique à la fois, il estimait donner des soins, c'est-à-dire entrer en relation avec la personne. À ses yeux, ce lien comptait autant que les recours à la pharmacopée et devait se poursuivre en chaque circonstance, même en cas d'échec thérapeutique."
(Les Perroquets de la place d'Arezzo - Éric-Emmanuel Schmitt)

 

    Eric Emmanuel Schmitt     arezzo

 

Un lait d’ânesse biologique d’exception, pour compléter et soutenir l’Homéopathie.

laitanesse

Il y a quelques mois je vous ai présenté mon ami Franck Richard qui venait, à travers ANELAC, de commercialiser sa gamme de compléments alimentaires développée à partir de lait d’ânesse biologique. Il venait d’abandonner l’industrie pharmaceutique pour se consacrer à un élevage d’ânesses de race protégée. Une trentaine de femelles, élevées en biodynamie et traites à la main lui donnent quotidiennement quelques litres de lait qui vont êtres conditionnés en gélules ou intégrés dans la fabrication de savons par saponification à froid.

Beaucoup de médecins homéopathes lui ont ouvert leur porte, mais je pense que nous devons le recommander à nos amis pharmaciens.

Aussi je vous laisse regarder cette interview réalisée par un journaliste de France 3 Normandie au sein de son laboratoire de Seine-Maritime.

 

 

 

http://france3-regions.francetvinfo.fr/haute-normandie/seine-maritime/pays-de-bray/pays-de-bray-les-vertus-du-lait-d-anesse-seduisent-un-ancien-cadre-de-l-industrie-pharmaceutique-1004577.html

Vous pouvez le contacter :

- par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

- par téléphone : 02 78 77 07 04

Un site ? C’est aussi un excellent moyen d’échanger…

Jacqueline Peker

homeopourtous

BRAVO à « Homéopathie pour tous » qui vient d’ouvrir à Montpellier un « Centre de santé » qui reçoit des malades en difficulté,
mais en choisissant de préférence l’Homéopathie.

Je connais quelques membres du C.A. depuis bien longtemps et je vous garantis qu’ils ont du courage et de la suite dans les idées.

Tous ceux qui s’intéressent à la médecine homéopathique ont toutes les raisons d’être fiers d’eux et toutes les raisons de le leur faire savoir.

Il est important de les aider.

Tel: 09 72 46 40 76

email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Jacqueline Peker

L’Homéopathie au jardin…

homeo plantes
C’est là un guide dont les homéopathes ne doivent surtout pas se priver et dont ils peuvent parler à leurs patients. Qui peut rester indifférent en lisant que les taches noires des rosiers, la cloque d’un pêcher ou le mildiou des tomates…sont éliminés quand on les arrose avec de l’eau dans laquelle on a fait fondre des granules homéopathiques ?


Qui ne peut se réjouir en découvrant que les limaces et bien d’autres prédateurs de nos jardins sont chassés par quelques remèdes homéopathiques en basse dilution ?


Christine Maute a expérimenté tous ces remèdes pendant plus de 10 ans et Narayana en acceptant de la publier a fait preuve d’intelligence. En Allemagne tous les foyers en parlent.


Nous savons bien qu’en France, seuls les grands prix littéraires trouvent leur place en vitrine…Heureusement que chez les passionnés d’Homéopathie tout se sait…


Alors achetez-le ce merveilleux guide :
- chez votre libraire pour qu’il sache que cela existe
- ou sur Internet qui fera connaître l’existence de Narayana.


Et souvenez-vous de Jacqueline Barbancey qui soulageait la déprime de ses plantes d’appartement en leur administrant quelques granules de Staphysagria 9CH.

« Homéopathie pour les plantes » Unimedica (Narayana)

 

Jacqueline Peker

Les éleveurs français souffrent...


Les productions animales ne profitent qu’aux trusts de l’agroalimentaire,
les soins vétérinaires sont chers et les antibiotiques sont interdits...

L’Homéopathie vétérinaire existe et chaque jour, elle apporte les preuves de son efficacité et de sa non toxicité.


Médecins et vétérinaires doivent travailler ensemble...
ce que je fais, avec mon amie Marie-Noëlle Issautier depuis de nombreuses années
et ce que je demande à toutes les sociétés savantes depuis qu’elles existent.


Ne perdons pas de temps!
Jacqueline Peker

 

Homeo pour les ruminants

Homéopathique pour tous les ruminants

Marie-Noëlle Issautier

Homéopathie pour tous les ruminants permet de prendre soin de tous les ruminants (bovins, caprins et ovins) grâce à l’homéopathie. Il traite des principes et des fondements de l’homéopathie puis présente, appareil par appareil, une centaine de pathologies courantes auxquelles peuvent être confrontés les éleveurs.

Pour chaque maladie, on trouve sous forme de fiches :

– les signes d’appel permettant d’observer de façon plus fine les animaux ;

– la thérapeutique homéopathique pour répondre à l’observation des animaux malades et des signes cliniques ;

-les traitements complémentaires en oligoéléments et en huiles essentielles.


Cet ouvrage est disponible aux  Éditions France Agricole 

Fiche technique : broché - 387 pages - ISBN : 978-2-85-557-247-5

Marie-Noëlle Issautier est vétérinaire praticien, spécialiste de la prise en charge des pathologies par l’homéopathie.
Elle intervient en lycées agricoles et dans les écoles vétérinaires de Lyon et de Nantes.
Auteur de plusieurs ouvrages traitant de cette thérapeutique chez les animaux,
elle participe activement à la formation continue de ses pairs dans le domaine de l’homéopathie.

Une Homéopathe…à l’Honneur !

 

hev livre  hev photo 

Je suis fière de mon amie Anaïs Atmadjian et je viens d’avoir envie de vous le dire.

Elle est une « Homéopathe remarquable » de par sa grande connaissance de l’Homéopathie, de la Matière Médicale, de par sa spécialité de pédiatre et par ses livres, tous passionnants, qui mériteraient d’être réédités.

Mais plus que tout le docteur Atmadjian est une passionnée de cheval. C’est une excellente cavalière

qui respecte l’animal dans sa Globalité.

Aussi vient-elle de créer, aidée par Jacques Myard, maire de Maisons-Laffitte, une morgue qui va permettre aux animaux d’attendre dignement leur ultime départ. Baby Love, son compagnon de travail de 26 ans, l’ayant quitté brutalement, elle a ainsi pu le veiller comme il le méritait.

Anaïs est très attachée à notre Société Française d’Homéopathie, aussi ce petit clin d’œil amical devrait vous autoriser à mieux la connaître.

N’oubliez pas que l’Homéopathie est utilisée chez les chevaux depuis plus de 200 ans et qu’aujourd’hui, nombreux sont les écuries et les haras qui connaissent nos tubes de granules.

Jacqueline Peker

 

JMPelt

Jean-Marie Pelt était un ami de l’Homéopathie.

 

Ce scientifique, chrétien pratiquant, pensait que nous devions nous unir pour protéger
la santé de la Nature et la santé de tous les êtres vivants.

Nous avons beaucoup échangé
mais il n’aimait guère les rencontres qui lui prenait trop de temps.

Nous lui rendrons hommage lors de notre journée de juin 2016,
mais déjà je vous recommande la presque totalité de ses écrits.

Jacqueline Peker

Somnifères, démences et personnes âgées

Ce n’est pas un scoop… Les benzodiazépines et les psychotropes sont les
médicaments les plus consommés en France. Et notamment par les ainés. En effet, un
tiers (30%) des seniors de 65 ans et plus en consommeraient régulièrement pour
mieux dormir ou pour lutter contre la dépression…Lire la suite  l'article de Sénior Actu
 
La consommation de benzodiazépines est associée à un risque de survenue de démences.

Une association entre consommation de benzodiazépines et survenue d’une démence
a été observée dans une étude ménée par une équipe de de l'INSERM.
Plus précisément, ce sont surtout les benzodiazépines à demi-vie longue
(ceux qui disparaissent de l’organisme en plus de 20 heures)
qui sont associées au risque de démence.
Dans cette étude, les personnes prenant des benzodiazépines à demi-vie longue
ont un risque de démence augmenté de 60%.

 

 

L'homéopathie, la phytothérapie,l' acupuncture,l'ostéopathie…
peuvent améliorer le sommeil des personnes âgées, pensez y !
 


 

 

Cours d'homéopahie vétérinaire

 

MESSAGE DU DOCTEUR JACQUELINE PECKER


Chère Consoeur, cher Confrère,

Deux français sur trois font appel aux médecines douces pour soigner leurs maux les plus courants. Nos clients sont donc de plus en plus demandeurs de soins naturels pour les animaux qu'ils nous confient, que ce soit en préventif ou en traitement, ou même encore en accompagnement de chirurgie.

Après plusieurs décennies de pratique vétérinaire, que ce soit en ville, en zone rurale, ou dans l'industrie, j'ai continué de transmettre mon expérience et ma passion de l'homéopathie en médecine vétérinaire. J'ai donné de nombreuses conférences ainsi que des émissions de radio et de télévision. J'ai par ailleurs écrit plusieurs ouvrages sur le thème.

Consciente de notre manque de disponibilité pour nous former, j'ai choisi de faire confiance à HIPPOCRATUS Formation pour dispenser sur internet un enseignement professionnel de qualité en homéopathie vétérinaire.

Organisme de formation à distance (e-learning) créé et animé par des médecins depuis 2002, HIPPOCRATUS forme des professionnels de santé aux médecines naturelles : phytothérapie, aromathérapie, apithérapie et homéopathie vétérinaire.

Ce programme vous permet de vous former à votre rythme, sans vous déplacer, avec l'accompagnement d'un coach et d'un tuteur vétérinaire homéopathe pour répondre à vos questions durant toute votre formation.

 

Lien vers le site de formation en ligne : 

http://www.hippocratus.com/presentation-homeopathie-veterinaire.html

La SNPH et nous

SNPHweb

Je vous rappelle combien il est important que
les prescripteurs restent en contact avec les pharmaciens
qui protègent et défendent nos ordonnances.

- Regardez leur site.

- Demandez votre inscription à la Newsletter

- Faites-leur un petit coucou amical sur Facebook…

 

Nous devons apprendre à nous connaître pour mieux nous défendre

 

Jacqueline Peker

 

 

BREVES du SNMHF
JUIN 2015

Patients, médecins, même combat.
Soutien à l'association de patients Association Homéo-Patients - France
(AHP France)

Rarement un ministre de la santé n'a manifesté un tel mépris vis-à-vis de la médecine libérale. Ce projet de loi qui risque de profondément modifier notre système de santé a été élaboré sans aucune préparation avec les professionnels de santé de terrain et est essentiellement hospitalo centré. Le simulacre de concertation organisé par le premier ministre a posteriori n'y changera rien. L'unité syndicale que ce rejet a générée ainsi que la grande manifestation du mois de mars n'ont réussi à infléchir le projet. Les médecins à expertise particulière tout comme les médecins de spécialités médicales sont complètement absents du projet de loi. Quelle sera demain notre place dans le parcours de santé de nos patients ?

Ce sont justement nos patients qui par leur poids électoral doivent se mobiliser et nous devons les informer de tous les dangers et des changements que risque d'entraîner cette loi. Même la généralisation du tiers payant présentée comme plébiscitée par la population et rejetée par les seuls médecins aura des conséquences néfastes pour eux et notre rôle est de le leur expliquer. Quelle sera demain leur liberté de choix de leur médecin? Comment sera encadrée la prescription des médecins ? Quelle sera notre place de médecin homéopathe dans les priorités de santé décidées par les ARS au niveau régional ?

Nous vous encourageons encore une fois à faire signer les pétitions des grandes centrales syndicales par vos patients, pétitions remises au sénat au mois de septembre prochain. Afin de mieux expliquer à vos patients les enjeux de cette loi, nous vous proposons une affiche à mettre dans votre salle d'attente (fichier joint).

Pour manifester leur présence et leur demande à être entendus, nous devons inciter nos patients à adhérer massivement à l'association de patients AHP France, émanation de l'organisation européenne de patients utilisateurs d'homéopathie affiliée à l'ECH et actuellement présidée par Mme Ricard la maman de notre regrettée amie le Dr Patricia Le Roux.

Nous lançons ici également un appel pressant à trouver quelques patients susceptibles de s'investir dans le conseil d'administration de cette association indispensable à nos côtés.

Nous vous mettons en pièce jointe pour votre salle d'attente le bulletin d'adhésion à AHP France .


Nous vous souhaitons d'excellentes vacances d'été mais soyez vigilants quant à l'actualité professionnelle.

Dr Charles BENTZ

Une nouvelle émission sur l’histoire de l’homéopathie,
avec comme invité le Docteur Bruno Laborier,
sera diffusée en direct, le lundi 22 juin 2015 à 19h00.

 

Cet exposé s’intitulera: “Généralités sur les observations et sur les prescriptions de Samuel Hahnemann à Paris”

photo hahnemann2

 

Pour visionner cette vidéo, nous vous invitons à suivre le lien ci-dessous :
www.planete-homeo.org/emission-du-docteur-bruno-laborier-histoire-de-lhomeopathie/

Nous vous attendons nombreux et nous vous remercions d'avance de votre participation.
Nous vous souhaitons une agréable journée

Franck Richard

a participé à notre journée du 4 juin 2015 et ses produits ont intéressés les participants.

Il vous attend dans sa ferme modèle du Pays de Bray où les ânesses sont nourries bio, ne sont soignées qu’avec des remèdes homéopathiques et sont traites à la main et en musique

 

frank richard annesse01

annesse02

 

 

La souche Bambusa a obtenu son EH chez Boiron.


2015EH Bambusa

 

La souche Thymuline a obtenu son EH chez Boiron.


2015EH thymuline

 

Le SNPH est sur Facebook.


2015SNPH facebook

 

 

lehning80ans

80 ans

Bon anniversaire

au Laboratoire Lehning

à Stéphane Lehning et à toute son équipe

Merci pour cette très jolie pépinière installée

dans le jardin des Tuileries

et qui a sensibilisé beaucoup de Parisiens

à l’Homéopathie, à la Phytothérapie, aux Huiles essentielles

et à toutes ces Médecines que nous défendons.

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience lors de son utilisation. Les cookies utilisés pour les opérations essentielles du site ont déjà été mémorisés. Lire notre politique de Protection de la vie privée.

J'accepte les cookies de ce site

EU Cookie Directive Module Information